17-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Athlétisme : Bolt au Meeting Golden League Areva Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
17-07-2009

Le Jamaïcain Usain Bolt remporte le 100 mètres au meeting d'athlétisme Golden League Areva au Stade de France.

Usain Bolt meeting Areva 

Le Jamaïcain, triple médaillé d'or du sprint aux JO de Pékinl'été dernier et recordman du monde de la distance (9.69), a pris date à  un mois des championnats du monde d'athlétisme à  Berlin.
"Je n'ai pas pris un bon départ, mais ça reste une belle course", a déclaré Usain Bolt. "Je suis plus déçu par mon départ que par ma course, cela reste un bon temps, il faut que je travaille le départ et je serai prêt".
Avec un temps de réaction de 0.171, le Jamaïcain est sorti seulement huitième sur neuf des starting blocks. Pour fêter l'anniversaire de sa maman, le longiligne athlète a ensuite déroulé sa puissance pour devancer Daniel Bailey et Yohan Blake, crédités de 9.91 et 9.93.

L'Américaine Sanya Richards a confirmé ses succès d'Oslo, Berlin et Rome, en s'imposant sur 400m en 49.34, deuxième meilleure performance de l'année après ses 49.23 réalisés en Norvège. Elle reste en lice pour décrocher le jackpot du million de dollars réservé aux gagnants de toutes leurs épreuves dans la saison, en compagnie des trois autres postulants, eux aussi vainqueurs au Stade de France: Kenenisa Bekele, Kerron Stewart et Elena Isinbaeva.

"Il faisait vraiment froid ce soir et l'emporter sous les 50 secondes n'était pas gagné d'avance", a déclaré Richards qui a couru avec le maillot Livestrong de la fondation de Lance Armstrong pour le cancer. "C'était bien de courir avec le maillot jaune en France", a repris l'Américaine qui a couru pour la 37e fois de sa carrière sous les 50 secondes, pour faire mieux que l'Allemande de l'Est Marita Koch, reine de la distance dans les années 80 et recordwoman du monde.

L'Ethiopien Kenenisa Bekele, roi du fond mondial, a remporté sous la pluie son duel sur 3.000 mètres avec l'Américain Bernard Lagat en signant en 7:28.64 la deuxième performance mondiale de l'année.


L'Américaine Kerron Stewart est restée intouchable sur 100 mètres dans le temps de 10.99 secondes. La Russe Isinbaeva a remporté le concours de la perche en franchissant 4,65 mètres.
En l'absence du roi de la discipline, le Cubain Dayron Robles, le 110 mètres haies a été remporté en 13.14 par l'Américain Dexter Faulk. La contre-performance de l'ex-champion du monde Ladji Doucouré seulement huitième en 13.68, a été compensée par la troisième place de Garfield Darien qui a signé en 13.39 la meilleure performance de sa carrière et la meilleur d'un Français cette saison.
"J'ai eu l'impression que Faulk avait fait un faux départ", a expliqué Doucouré resté bloqué dans les starts, avec un temps de réaction de 0.213 contre 0.110 à  l'Américain. "Je fais un faux appui avant la première haie, la course est foutue directe".
A un mois des championnats du monde de Berlin, Garfield Darien était aux anges. "C'était ma première course dans la cour des grands, j'avais à  coeur de ne pas paniquer".

Seule médaillé de l'athlétisme français à  Pékin , Mahiedine Mekhissi-Benabbad a confirmé sa présence sur 3.000m steeple en l'emportant en 8:13.23 minutes. "Je voulais gagner, mais je n'ai pas fait de temps, c'est dommage. Mais je suis là , il n'y a pas qu'Usain Bolt !" (source : AP)

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM