20-11-2017
 
  News
informations de l'Assemblée Martinique
 
Dernières Nouvelles
Top
Menu Principal
Accueil
AM News
Sommaire
Fils Actualité
Recherche
FAQs
Liens
Contact
Membres: 540
Publications: 1503
Liens: 12
Link Ads

 

 


 

Documents connexes
Advertisement
Ariane 5 : lancement réussi pour la fusée Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
04-05-2007

La fusée Ariane-5 de Guyane a placé les satellites de télécommunications Astra 1L et Galaxy 17 sur orbite de transfert géostationnaire dans la nuit de vendredi à samedi, lors d'un lancement réussi.

Ariane 5
Ariane 5

Le record Ariane 5  

Ce nouveau succès se double d'un record pour Arianespace dans le domaine des mises sur orbite géostationnaire, avec une masse totale de satellites embarqués de 8,6 tonnes.

Initialement prévu dans le nuit de jeudi à vendredi, le tir avait été reporté de 24 heures en raison de vents violents au dessus du centre de lancement.

Le décollage de la fusée, une Ariane-5 ECA capable de placer jusqu'à dix tonnes sur orbite de transfert géostationnaire, a eu lieu depuis la base de Kourou en Guyane française samedi à 0h29 heure de Paris (vendredi soir à 19h29 heure locale, 22h29 GMT).

Le satellite Astra 1L a rejoint l'orbite visée, comme prévu, 27 minutes et 15 secondes plus tard. Le deuxième satellite, Galaxy 17, a rejoint son orbite 32 minutes et 38 secondes après le lancement, avec quelques secondes de retard, selon le service de presse d'Arianespace.

Au cours de cette mission -la deuxième de l'année, et la 176e depuis la mise en service des lanceurs Ariane en décembre 1979- la fusée a placé sur orbite 8,6 tonnes de satellites, un record pour les lanceurs Ariane. Le précédent record date du 27 mai 2006, également avec une Ariane-5, avec une charge utile de plus de 8,2 tonnes au décollage.

ASTRA 1L, le premier des deux satellites à avoir été placé sur orbite au cours de cette mission, a été construit pour l'opérateur luxembourgeois SES-ASTRA. C'est le neuvième satellite de télécommunications mis en orbite par Arianespace pour cet opérateur. Il doit permettre de transmettre des émissions de télévision haute définition sur l'ensemble de l'Europe pendant 15 ans, sa durée de vie nominale.

Galaxy 17, deuxième satellite à bord du lanceur pour cette mission, a été confié à Arianespace par l'opérateur international Intelsat. Il s'agit du 38e satellite d'Intelsat à être placé sur orbite par Arianespace depuis 1983. Pendant 15 ans, il devra assurer la transmission d'émissions de télévision et des services de téléphonie sur l'Amérique du Nord. AP

Ariane-5 place deux nouveaux satellites de télécommunications sur orbite 


La fusée Ariane-5 a placé sur orbite de transfert géostationnaire les satellites de télécommunications Astra 1L et Galaxy 17, au cours de sa deuxième mission de l'année dans la nuit de vendredi à samedi. Le lanceur emportait à son bord 8,6 tonnes de satellites, un record mondial pour Arianespace.

Le décollage du lanceur -une Ariane-5 ECA capable de placer jusqu'à dix tonnes sur orbite- a eu lieu depuis la base de Kourou en Guyane française samedi à 0h29 heure de Paris (vendredi soir à 19h29 heure locale, 22h29 GMT).

Le satellite Astra 1L a rejoint l'orbite visée, comme prévu, 27 minutes et 15 secondes plus tard. Le deuxième satellite, Galaxy 17, a rejoint son orbite 32 minutes et 38 secondes après le lancement, avec quelques secondes de retard, selon le service de presse d'Arianespace.

Initialement prévu dans la nuit de jeudi à vendredi, le lancement avait été reporté de 24 heures en raison des conditions météorologiques défavorables.

Ariane-5 décolle de Kourou 


La fusée Ariane-5, avec à son bord les satellites de télécommunications Astra 1L et Galaxy 17, a décollé sans encombre de la base de Kourou en Guyane française, samedi à 0h29 heure de Paris (vendredi soir à 19h29 heure locale, 22h29 GMT).

La masse totale des deux satellites est de 8,6 tonnes au décollage, un record mondial pour Ariane-5 capable de placer jusqu'à 10 tonnes sur orbite de transfert géostationnaire.

Si tout se passe comme prévu, les deux satellites auront rejoint l'orbite visée (250km, altitude du périgée, 35.952km à l'injection altitude de l'apogée) dans 32 minutes et 47 secondes.

Il s'agit de la deuxième mission de l'année pour Ariane-5, et de la 176e depuis la mise en service des lanceurs Ariane en décembre 1979.

Initialement prévu dans la nuit de jeudi à vendredi, le lancement a été reporté de 24 heures en raison de conditions météorologiques défavorables au dessus du centre spatial guyanais.

source : AP

 
< Précédent   Suivant >
Connexion





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

© 2017 Assemblée Martinique Web
développements Joomla! license GNU/GPL

© AM