François Fillon largement en tête aux primaires de la droite et centre

  • Imprimer
François Fillon largement en tête aux primaires de la droite et centre

L'ancien premier ministre François Fillon est donné largement en tête des résultats des primaires de la droite et du centre en France, caractérisées par une participation record de plus de 2,5 millions d'électeurs potentiels.

Le député de la Sarthe  François Fillon devançait ses principaux concurrents M. Alain Jupé (maire de Bordeaux) et M. Nicolas Sarkozy (Neuilly sur Seine, 92). François Fillon a recueilli 42,8% des votes, tandis qu'Alain Juppé a 26 % des voix, suivi de Nicolas Sarkozy 24 % qui est de ce fait éliminé du duel des primaires qui opposera M. Alain Juppé et M. François Fillon pour l'investiture républicaine aux prochaines élections présidentielles françaises qui auront lieu en Mai 2017. Le président de la République sortant, M. François Hollande, est donné très impopulaire dans l'opinion des électeurs français et pourrait être battu par le GOP français issu des primaires de la droite et du centre ou par Mme Marine Le Pen (Front National)  donné incontournable par les sondages. 

L'espoir de la présidence française François Fillon, qui a fait un saut surprise dans les sondages d'opinion juste avant les primaires dimanche, a les instincts politiques d'un vrai conservateur.

Derrière une attitude douce et raffinée, le jeune homme de 62 ans est un ardent partisan de réduire le coût du gouvernement, surtout en supprimant les emplois dans la fonction publique.

"Je veux rendre la liberté au pays!" Fillon a déclaré vendredi un rassemblement promettant de supprimer la semaine de travail de 35 heures, de réduire considérablement les dépenses publiques et de réduire les formalités administratives dans le secteur de la santé.

Un admirateur de la fin du Premier ministre britannique Margaret Thatcher, en tant que ministre du Travail et des Affaires sociales, il a fait face aux manifestations de rue en 2003 au cours de ses réformes de l'âge de la retraite.

Thatcher n'est guère populaire en France, où les propositions de réforme orientée vers le marché suscitent souvent des protestations.

«Je suis étiqueté avec une étiquette libérale comme on aurait, au Moyen Âge, pu peindre des croix aux portes des lépreux», dit Fillon en faisant rire la foule.

Mais je ne suis qu'un pragmatique.

Fillon a servi comme Premier ministre sous le président Nicolas Sarkozy de 2007 à 2012. Sarkozy a perdu les élections de 2012 au profit du socialiste François Hollande, mais Fillon a évité le mépris qui a été déversé sur son patron.

Avec sa ligne de pointage sur les dépenses excessives du gouvernement, Fillon a cherché à se distancer de Sarkozy quand une crise de la dette internationale a éclaté en 2008, appelant son propre pays «en faillite».

Cette déclaration est revenue comme l'épine dorsale de son manifeste, qui exige une réduction des coûts à une échelle à laquelle ses rivaux n'osent pas s'engager dans un pays dont l'un des plus hauts niveaux de dépenses publiques en Europe.

Fillon dit qu'il se débarrassera de 500 000 emplois du secteur public en cinq ans, une proposition rejetée comme improbable par Sarkozy et Alain Juppé favori présidentiel.

Les deux hommes ont un avantage sur Fillon dans les sondages d'opinion, mais qui a rétréci avant ce dimanche premier tour primaire sur qui devrait se présenter comme candidat du Parti des Républicains à l'élection présidentielle fixée pour avril et mai de l'année prochaine.

RACINES CATHOLIQUES

Né dans la région de la Sarthe, à quelque 200 km à l'ouest de Paris, où les racines catholiques romaines laïques demeurent fortes, Fillon s'est également distingué en s'opposant à l'adoption d'enfants par des couples homosexuels.

Il est marié à la Pénélope de naissance galloise et ils ont cinq enfants. Il était le plus jeune député de la France lors de sa première élection il y a 35 ans.

Fillon soutient que son plan de réduction des coûts est faisable si les gens sur la masse salariale publique travaillent 39 heures par semaine au lieu de 35 ou moins actuellement.

Dans un pays où plus de 230 personnes ont été tuées dans les attaques des militants islamistes au cours des deux dernières années, les adversaires politiques de Fillon ont refusé de proposer de telles réductions profondes de peur des accusations que le personnel de police pourrait en souffrir.

Sarkozy est déjà accusé d'avoir couper 10.000 emplois de police alors président entre 2007 et 2012 - une politique que les socialistes au pouvoir ont surtout inversé par le recrutement de nouveaux depuis les attaques.

Juppé, qui a abandonné après de grandes grèves sur les réductions de prévoyance planifiées et la réforme des pensions quand il était Premier ministre dans le milieu des années 1990, Fillon en dit qu'il ne peut tout simplement pas exécuter sa promesse de cut-backs.

Fillon espère que ses crédits lui feront passer le dimanche pour le duel final du 27 novembre pour le billet des Républicains (French GOP). L'autre candidat de droite éliminé M. Bruno Lemaire (3,1%) a appelé à voter au second tour des primaires pour Fillon. Nicolas Sarkozy (24 %) a aussi dit qu'il votera pour François Fillon pour le second tour des primaires de la droite et du centre.

De Penelope Kathryn Clarke à Madame Fillon

"Ce n'est pas mon habitat naturel", confiait à Paris Match Penelope Fillon en septembre 2015, au sujet des sorties mondaines. Et d'ajouter : "Quand j'ai épousé François, il y a trente-cinq ans, je n'imaginais pas être la femme d'un Premier ministre français. Mais, par tempérament, je m'adapte." Née en 1956 à Llanover, au Pays de Galles, Penelope Kathryn Clarke a toujours été de nature très discrète. Mais malgré son tempérament, la Galloise n'aura pas échappé au jeune François Fillon, sur les bancs de la Sorbonne à la fin des années 70.

Alors tous deux étudiants en droit, "Penny" et François découvrent leurs nombreux points communs tel que le fait d'être issus de familles de juristes. Six ans passent avant que les tourtereaux se marient, une première fois dans la Sarthe, d'où est originaire François Fillon. Il s'agit du mariage civil. Puis, une seconde fois de l'autre côté de la Manche. Une cérémonie religieuse est organisée non loin de Llanover. Pour la petite anecdote, Penelope Fillon est également devenue peu de temps après leur mariage la belle-sœur de François Fillon. Le frère de l'ex-Premier ministre, Pierre Fillon, a en effet épousé...la sœur de Pénélope Fillon.

Penelope et François Fillon sont aujourd'hui parents de cinq enfants, quatre garçons et une fille. Marie, l'aînée, âgée de 34 ans, et son cadet Charles (32 ans) sont tous deux avocats, tandis que le troisième de la fratrie, Antoine, 30 ans, évoluent dans le monde de la finance, comme Édouard, 26 ans. Le petit dernier, Arnaud, né bien après ses frères et sœur, est aujourd'hui âgé de 15 ans. Pour élever tout ce petit monde, Pénélope a rapidement arrêté sa carrière d'avocate. Trois petits-enfants ont depuis complété la photo de famille.

EN VIDEO - "C'est la première fois que François se présente à la présidence de la République et donc c'est la première fois que je me lance avec lui dans cette bataille", a indiqué Pénélope Fillon mercredi.

Pénélope Fillon veut "aider les femmes"

C'est donc sur le plan politique que Penelope Fillon se fait entendre. Pas de peopolitique, à laquelle l'ancien Premier ministre est allergique : si elle s'expose, c'est pour parler de fond et convaincre les féministes disposées à voter à droite à la présidentielle 2017. Tout l'inverse d'une Carla Bruni, qui a toujours refusé de s'engager en politique. Son image, l'artiste et épouse de Nicolas Sarkozy l'a mise au service de la communication de l'ancien président, sans s'impliquer en défendant ses propositions. Rien à voir non plus avec une certaine Brigitte Macron, qui s'affiche à tous les meetings et déplacements de son mari, mais revendique un rôle de soutien moral plutôt que politique.

D'origine galloise, Penelope Clarke est d'abord avocate. Mais elle n'a jamais exercé et est aujourd'hui conseillère municipale du petit village de la Sarthe où elle s'est installée. Sur le site de campagne de son époux, elle prend ainsi la parole sur la "situation des femmes dans la société aujourd'hui : "Souvent la charge de travail des femmes est double du fait du cumul de leur activité professionnelle et de leur statut de mère. D'une certaine manière, elles ont deux emplois. Il est donc indispensable pour aider ces femmes d'accentuer les efforts en matière d'aménagement du travail (mi-temps, travail à distance) et de prise en compte de leur responsabilités familiales".

Résultats en Martinique :

Alain Juppé : 1584 voix (35,2 %)
François Fillon : 1403 voix (31,2 %)
Nicolas Sarkozy : 1304 voix (29 %)
Bruno Lemaire : 72 voix
Jean Frédéric Poisson : 64 voix
Nathalie Kosciusko-Morizet : 64 voix
Jean-François Coppé : 5 voix