Martinique Surf Pro 2016 : surprises et rebondissements à Basse-Pointe

Martinique Surf Pro 2016 surprises et rebondissements à Basse-Pointe

2016 Martinique Surf Pro - Surprises et retournements à Basse-Pointe. Rafael Teixeira (BRA) Martinique Surf Pro 'WSL / Poullenot.

2016 Martinique Surf Pro - L'excitation est construite dans la Martinique Surf Pro. Le deuxième jour de la compétition, lundi, à Basse-Pointe, quelques-uns des meilleurs surfeurs de la série de qualification sont entrés dans le ring. Dans des conditions qui étaient assez aléatoire, conduisant à des surprises, les organisateurs ont obtenu à travers l'ensemble de la troisième ronde et la moitié de la quatrième.

 

La journée a vu des bouleversements majeurs pour certains des favoris, y compris les deux finalistes de l'année dernière, Hawaiian, Joshua Moniz et d'Afrique du Sud, Michael Février ont tous deux été éliminés. Comme ce fut le Pérou, Miguel Tudela, demi-finaliste en 2015. D'autre part, certains autres grands surfeurs sont encore en compétition. Aujourd'hui, les Brésiliens étaient sur la forme, tout comme les Américains et les surfeurs de la Guadeloupe.

Si nous devions résumer ce deuxième jour de 2016 Martinique Surf Pro en un seul mot, ce serait «suspense». Dans chaque série, rien ne pouvait être tenu pour acquis et qualification était souvent à quelques dixièmes de point. Les vagues ont pris un certain temps pour construire, mais les surfeurs ont montré leur talent tirer le meilleur parti des conditions à Basse-Pointe. Diverses stratégies ont été adoptées. Certains ont décidé d'y aller pour marquer un maximum de points, tandis que d'autres retenus en espérant de meilleures vagues.

Martinique Surf Pro
Brian Toth (PRI) Martinique Surf Pro - WSL / Poullenot


Troisième tour: un résultat proche et certains se distinguent des résultats

Cette deuxième journée de la compétition a été aussi intense que la première, car la concurrence va en cours à sept heures ce matin. Conditions ne sont pas simples, mais quatre surfeurs néanmoins réussi à obtenir des scores supérieurs à 15 points dans le troisième tour: le Puerto Rican, Brian Toth (avec 16.27 points, dont une vague avec 9,17 points), le Français, Vincent Duvignac (15,26 points), le surfeur de St Barth, Dimitri Ouvré (15,13 points) et le Venezuela, Rafael Pereira (15.10points). Parmi les surprises de ce troisième tour, nous avons vu Lucas Silveira manquant de peu, l'actuel champion du monde junior, (12,07 points de par opposition à 12,33 points pour le runner-up de la série, le Sud-Africain, Matthew McGillivray). Voyant l'un des favoris sortir à ce stade de la compétition prouve à quelle hauteur la norme est à cette année Martinique Surf Pro. Cependant, l'élimination de l'un des grands noms ne devait pas être la seule surprise de la journée.

Martinique Surf Pro 2016
Quinn McCrystal (USA) Martinique Surf Pro - WSL / Poullenot


Quatrième tour: favoris assommés

Après 16 séries durée de 25 minutes, le troisième tour a pris fin. Les organisateurs ont immédiatement lancé la quatrième ronde. Ceci est quand nous avons vraiment eu dans le cœur de la question avec l'arrivée des meilleurs surfeurs de 2016 Martinique Surf Pro. Les chaleurs ont duré 30 minutes permettant aux internautes d'avoir assez de temps pour se prononcer sur les bonnes handers à Basse-Pointe. Cette quatrième série a commencé avec un énorme choc. Tout allait bien pour le Hawaiian, Ezekiel Lau, le joueur de premier plan dans cette Martinique Surf Pro, 19 dans la série de qualification (QS) en 2015. Il a réalisé une performance remarquable et a obtenu un score de 16.50 points. Mais avec cinq minutes pour aller dans la série, il n'a pas cédé et a été pénalisé par les juges. Tant de mauvaises nouvelles pour l'un était bon pour un autr, avec le Français, Diego Mignot qualification à sa place. an dernier Demi-finaliste, le Pérou, Miguel Tudela était la prochaine victime, suivie par le Sud-Africain, Michael Février, finaliste 2015 Martinique Surf Pro. Dans l'avant-dernière série de la journée, le tenant du titre, Joshua Moniz a également été assommé ...

Le mardi, 16 surfeurs sont sur leur chemin à la cinquième ronde. Il faut souligner les superbes performances de deux surfeurs de Guadeloupe, Timothée Bisso et Charly Martin, les gagnants dans leur série respective. Les Brésiliens étaient en grande forme avec six d'entre eux qui en fait pour le prochain tour: Marco Fernandez, Ian Gouveia, Alan Donato, Jesse Mendes, Willian Cardoso et Deivid Silva. Les autres surfeurs pour se qualifier sont les Américains, Brett Simpson, Asher Nolan et Griffin Colapinto, le Français, Diego Mignot, le surfeur japonais, Hiroto Ohhara, l'Australien, Ethan Ewing, de la Barbade, Josh Burke et de l'Espagne, Gonzalo Zubizarreta.

Martinique Surf Pro 2016


Elie Portes (HAW) Martinique Surf Pro - WSL / Poullenot


Les noms des seize autres surfeurs pour se qualifier seront annoncés demain (mardi), si les conditions et les vagues le permettent. Nous garderons un œil sur quelques-uns des grands surfeurs français (Maxime Huscenot, Marc Lacomare et Joan Duru), ainsi que deux anciens membres du Tour Championship, les plus grands noms du monde de surf, l'Espagnol, Aritz Aranburu et américaine, Patrick Gudauskas. Réussiront-ils à conserver leur position? Il y a beaucoup d'incertitudes, avec lundi confirmant qu'il ne va pas être facile de choisir des favoris dans cette 2ème Martinique Surf Pro ...


Monty Tait (AUS) Martinique Surf Pro - WSL / Poullenot


Citations

Lucas Silveira (Brésil, 20 ans, champion du monde junior, éliminé au troisième tour): «Notre sport dépend de ce que la nature jette sur nous ..."

«Je suis pas assez bon pour passer à travers ma série. Cela fait partie du jeu dans ces compétitions de surf, où de nombreux facteurs différents entrent en jeu. Notre sport dépend de ce que la nature nous envoie, la qualité des vagues, les autres concurrents et la façon dont les juges nous grade. Mais j'apprécié le surfe ici, comme les vagues sont fantastiques et rapide et ce n'est pas seulement en Basse-Pointe ".

Vincent Duvignac (France, 28 ans, qualifié pour le quatrième tour): "L'attente était stressant"

"L'attente était stressante, car je n'ai pas vraiment la possibilité de se former à cet endroit avant d'entrer dans la compétition. Gagner ma série dans le troisième tour était donc un énorme soulagement. Les conditions étaient très difficiles dès le début avec les vagues qui prennent du temps pour construire. Mais plus tard, une certaine grande série de vagues est apparu et tout le monde a obtenu un bon score. La première édition de la Martinique Surf Pro a été un succès et c'est ce qui m'a motivé pour venir ici. En plus de cela, je voulais découvrir l'île depuis très longtemps. "

Seth Moniz (Hawaii, 18, qualifié pour le quatrième tour): "Mon frère Joshua m'a donné quelques précieux conseils sur la façon de bien surfer à Basse-Pointe."

"La série a été assez lente pour commencer. J'ai décidé d'attendre les bonnes vagues. Pendant ce temps, mes adversaires ont sauté et ont eu des points marqués. Je me suis alors attelé à obtenir deux grandes vagues et obtenir un score, ce qui m'a permis de gagner ma série et passer à la quatrième ronde. Mon frère Joshua a remporté le Pro an dernier Martinique Surf et il m'a donné quelques précieux conseils sur la façon de bien surfer à Basse-Pointe ".

Ian Gouveia (Brésil, 23 ans, qualifié pour le cinquième tour): "J'espère que la Martinique Surf Pro continuera à avoir lieu chaque année!"

"J'ai vraiment apprécié le surf aujourd'hui et j'ai gagné ma série, donc tout va bien. L'année dernière, je suis arrivé à la Martinique pour la première fois. J'ai adoré cet endroit et il est heureux d'être de retour ici. Je souhaite que la Martinique Surf Pro continuera à avoir lieu chaque année! "

Michael Février (Afrique du Sud, 22, finaliste en 2015 et éliminé dans la quatrième ronde cette année): «Je prévois de revenir l'année prochaine!"

«J'étais an dernier finaliste. Etre éliminé au début est bien sûr une déception. Malheureusement, je n'ai pas eu une bonne série et quand vous êtes contre de bons surfeurs, ce qui est inutile. Mais je suis heureux d'être ici en Martinique et je veux vraiment revenir l'année prochaine. "

Willian Cardoso (Brésil, 30, qualifié pour le cinquième tour): "Je suis heureux de représenter le Brésil en Martinique."

«Chaque fois que je suis en compétition, c' est toujours dans le but de me rendre à la finale. Obtenir une victoire lors de la navigation et est la meilleure façon de commencer. Je suis heureux de passer dans cette compétition et de représenter le Brésil en Martinique. "

Joshua Moniz (Hawaii, 19, vainqueur en 2015, éliminé en huitièmes de finale cette année): "Les erreurs qui me coûtent beaucoup"

«Je fait quelques erreurs, ce qui m'a coûté beaucoup. En particulier, j'attendu trop longtemps au début de la série et j'ai perdu mon rythme. Je veux vraiment soutenir mon frère maintenant, comme il est toujours dans la compétition. Il a besoin de points, donc j'espère qu'il pourra avancer dans la compétition. Je suis confiant, car il est le surf vraiment bien en ce moment. "

Charly Martin (Guadeloupe, 26, qualifié pour le cinquième tour): "Je suis venu ici pour gagner et représenter la Guadeloupe tout le chemin."

«Je vais prendre part à la Martinique Sur Pro pour gagner et je vais essayer de représenter la Guadeloupe durant tout le chemin. J'ai l'espoir de profiter de la Martinique Surf Pro pour me mettre en place pour le reste de la saison, en essayant divers conseils d'administration et de gagner la confiance. J'étais dans la même série que Joshua Moniz. Son élimination prouve que la défense de votre titre dans le QS n'est jamais facile.

2016 Martinique Surf Pro - Round 4 Résultats - Ligue mondiale Surf

Sail World

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir