présidentielle USA 2016 : Hillary Clinton contre Jeb Bush

  • Imprimer
Hillary Clinton contre Jeb Bush

La démocrate américaine, Hillary Clinton, l'épouse de Bill Clinton, a annoncé sa candidature à l'investitude démocrate dans la course à la Maison Blanche, les élections présidentielles américaines de 2016, pour devenir la première femme présidente des USA. Elle a choisi le meilleur jour pour son voeu.

Hillary Clinton veut devenir présidente des USA en 2016

La démocrate Hillary Clinton a officialisé dans une vidéo diffusée sur le site hillaryclinton.com sa candidature à l'investiture présidentielle de 2016. Il s'agit de sa deuxième tentative pour devenir la première femme à diriger les Etats-Unis.

"Je suis candidate à la présidence", déclare Hillary Clinton, ancienne Première dame, sénatrice et secrétaire d'Etat, confirmant une candidature attendue depuis plusieurs mois. A 67 ans, elle est à ce stade la seule candidate officielle aux primaires démocrates, et domine les sondages du parti.

"Nous devons faire mieux que la politique étrangère d'Obama et Clinton, qui a affaibli les relations avec nos alliés et enhardi nos ennemis", y déclare Jeb Bush, 62 ans. Il est le frère et le fils des anciens présidents George W. Bush et George H. W. Bush.

"Les Américains de tous les jours ont besoin d'une championne. Je veux être cette championne", affirme Hillary Clinton dans sa première vidéo de campagne. "Je pars sur le terrain pour gagner votre voix". Les primaires débuteront début 2016 dans l'Iowa et le New Hampshire. La présidentielle aura lieu en novembre 2016.

Elle a noué une alliance avec Barack Obama, son ancien adversaire de 2008 devenu son "ami", qui a estimé samedi qu'elle ferait "une excellente présidente".

Investiture disputée

Face à Hillary Clinton, de nombreux républicains se disputeront l'investiture. Deux se sont déclarés, les sénateurs du Tea Party Ted Cruz et Rand Paul, tandis que leur collègue Marco Rubio, d'origine cubaine, pourrait le faire lundi lors d'un discours à Miami.

Le mieux placé s'appelle Jeb Bush, autre héritier d'une dynastie politique américaine. L'ex-gouverneur de Floride n'a pas franchi le pas d'une candidature officielle, mais ses intentions sont limpides.

Peu avant l'annonce d'Hillary Clinton, il a diffusé sur Twitter une vidéo où il a promis des propositions "dans les prochaines semaines et prochains mois".