L'habitation Sunbury à Barbade

  • Imprimer
Habitation Sunbury Barbade

L'habitation Sunbury (Plantation House) a plus de 300 ans et recrée une impression vivante de la vie sur une plantation de canne à sucre dans les Caraïbes au XVIIIème et XIXème siècles.

Sunbury Plantation House

L'histoire de l'habitation Sunbury remonte à plus de trois siècles à l'irlandais Mathew Chapman, un des premiers colons de l'île de la Barbade. La maison était connue sous le nom de Plantation Chapman sur plusieurs anciennes cartes de l'île. Après la mort de Mathew en 1693, l'habitation fut vendue à Nathaniel Branker et son nom fut changé en Plantation Branker. Elle resta dans la famille Branker pendant 60 ans jusqu'à ce que James Butler Harris l'achète. Après la mort de Mr. Harris 14 ans plus tard, le bâtiment fut acheté par deux frères John Henry Barrow et George Barrow qui ont beaucoup agrandi l'habitation et ont changé le nom de l'habitation en Sunbury, le nom de leur village en Angleterre. Le fils de John Henry, John Barrow hérita de l'habitation Sunbury de son père. Durant la récolte d'esclaves de 1816 qui a commencé dans une habitation proche et qui a été propagée à l'habitation par l'esclave King William, John Barrow était le colonel en charge de la milice. L'habitation Sunbury subit près de 4000 dollars de dégâts durant cette rébellion.

Thomas Daniel un négociant et propriétaire terrien, acheta Sunbury en 1835 pour la somme de 33.000 dollars. A cette époque, il y avait 244 esclaves apprentis travaillant à Sunbury. L'esclavage a été aboli à la Barbade en 1834 mais les esclaves ne jouissaient pas vraiment de leur liberté durant deux ans, et étaient considérés durant cette période comme des esclaves apprentis. Sam Lord était un grand ami de Thomas Daniel et il passa du temps comme invité de Sunbury. Thomas servit aussi de médiateur pour Sam et sa femme Lucy qui après avoir été traitée cruellement par Sam, fuit l'île et retourna en Angleterre.

En 1896, l'écossais Alistair Cameron, vint dans l'île pour travailler dans l'équipage de Thomas Daniel. Après la mort de Thomas, Alistair acheta le bâtiment et épousa la nièce de Thomas. Ils eurent cinq enfants. Leur unique fils mourut lors de la première guerre mondiale et leurs filles Helen et Francis restèrent et s'occupèrent de l'habitation jusqu'à leurs morts respectivement en 1980 et 1981.

Habitation créole Sunbury