La Fashion Week de New York avec Naomi Campbell

  • Imprimer
 Fashion Week de New York avec Naomi Campbell

 Fashion Week de New York, sept. 2014. Naomi Campbell sur la piste dans la collection printemps Diane Von Furstenberg 2015, modélisée pendant la Fashion Week,  dimanche.

 

Avant le spectacle, von Furstenberg a dit qu'elle ne pensait pas seulement au soleil de la Riviera (Côte d'Azur), mais au style français des années 1950 l'actrice et sex-symbol Brigitte Bardot, et aussi tout simplement au «bonheur» quand elle a conçu sa collection pour le printemps 2015.

Le concepteur a été particulièrement friand de vichy pour le spectacle, et il a fallu de nombreuses formes: en tops, des robes en partie abruptes,  les sacs et même des  sandales à talons. 

Mode urbaine et flashy chez DKNY, safari chic chez Victoria Beckham: la quatrième journée de la Fashion week de New York avait dimanche l'âme voyageuse et contrastée.

(New York, ATS) Naomi Campbell fermait le défilé, toujours très couru. Paris Hilton et sa soeur Nicki avaient fait le détour, ainsi que l'actrice Allison Williams, de la série télévisée américaine "Girls", ainsi que Chirlane McCray, l'épouse du maire de New York.


Avec la chanson "Sea, sex and sun" de Serge Gainsbourg en début de défilé, des mannequins blondes, des imprimés japonisants, et Diane von Furstenberg chantant en italien sur la musique de "Paroles, Paroles" (un succès de Dalida), l'atmosphère était à une joie de vivre contagieuse et un brin nostalgique.


Collection survoltée
Donna Karan, pour sa ligne DKNY, a présenté une collection survoltée, multipliant les couleurs, imprimés et matières. Un "mélange sexy de la rue et du chic" qu'elle avait voulu en hommage à New York, la ville "multicolore, multiculturelle et multifonctions".


Même les mannequins semblaient marcher plus vite qu'à l'ordinaire dans la galerie sombre où était présentée ses créations, sous la "High Line", un espace vert aménagé sur d'anciennes voies ferrées aériennes dans l'ouest de Manhattan.


Rouge pétant, bleu, vert, jaune moutarde, noir, blanc, multiples rayures: toutes les couleurs étaient de la fête, tous les mélanges, toutes les matières et toutes les superpositions. Une jupette dorée ultra courte était portée sur une noire plus longue, les blousons d'aviateur très courts étaient en soie et laine, ou surdimensionnés.

Fashion Week New York
KENDAL JENNER

La surprise Beckham
Victoria Beckham avait lancé la journée avec une nouvelle collection très safari chic, et une surprise pour ses fans: sa première ligne de chaussures. Comme à son habitude, David était assis au premier rang. Anna Wintour, rédactrice en chef de Vogue USA, était omniprésente sur les défilés new-yorkais.


Victoria Beckham, 40 ans, doit ouvrir cette année son premier magasin à Londres. "Cela m'a inspirée et poussée à me concentrer sur l'ADN de ma marque, plus que jamais", a-t-elle commenté.


Chemises à épaulettes
Sa "femme printemps-été 2015" bouge en minirobes à poches plaquées, comme taillées dans de la toile de jute. Elle porte un long manteau cintré joliment ceinturé, de petites chemises à épaulettes, ou une veste noire à épaulettes portée sur une longue robe blanche souple avec de grosses rayures noires dans le bas.


Quelques grosses fleurs aussi pour un costume pantalon rose et blanc, rare chez Victoria Beckham. Celle-ci a expliqué avoir voulu "créer un uniforme éclectique, pour une garde-robe exacte mais portable".


Mocassins plats
Mais au sortir du défilé, qui s'était transporté cette saison juste en face du célèbre taureau de bronze de Wall Street, au sud de Manhattan, les fans parlaient surtout de sa nouvelle ligne de chaussures. Ce sont des sandales noires à liseré beige à plate-forme ultra haute, ou à l'inverse des mocassins plats de cuir blanc, agrémentés de fleurs.


Elle les a toutes dessinées dans son atelier de Londres. "Créer tous les éléments de la collection sous un seul toit m'a permis de compléter et renforcer la silhouette", a-t-elle expliqué.