Coût estimé du chikungunya en euros (France)

  • Imprimer
chikungunya

La cour des comptes régionale n'a pas souhaité transmettre le coût de l'épidémie de Chikungunya qui sévit actuellement aux Antilles, Martinique, Guadeloupe et Guyane,  à la ministre de la Santé Marisol Touraine en tournée dès demain dans la région. Et l'Elysée n'a pas souhaité publier de communiqué sur la durée de l'épidémie. Nous avons refait le calcul pour vous et retrouvé le communiqué abandonné.

Non-communiqué de l'élysée 

La courbe du chikungunya aux Antilles va s'inverser d'ici la fin du quinquennat.

Calcul du coût du chikungunya non transmis par la CRC

Hypothèses. Le quinquennat se terminera dans 3 ans. Le chikungunya atteint 15% de la population active. Poulation active de Martinique (en connards) : 176.000.

37% de la population active est fonctionnaire. 20 % de la population active est employée dans des entreprises. La durée moyenne par malade de jours d'arrêt en jours ouvrés : 6. Le coût net de l'absentéisme est un forfait journalier moyen par salarié de 30,00 EUR pour la sécurité sociale et de 30,00 EUR pour l'entreprise ou la collectivité.

La CRC est trop occupée à comptabiliser les détournements de fonds dans l'éducation nationale française. Et donc voici le calcul sur la durée du quinquennat restant :

176.000*0,15*(0,2+0,37)*6*(30+30)= 5,4 millions d'euros 

Allez si le coût du malade hospitalisé et tout incluant ses médicaments remboursés par la sécu monte sous les cocotiers à 100,00 EUR par jour :  A multiplier par les 3 DOMs avec la Guadeloupe, et la Guyane plus l'eau consommée par le malade, les militaires appelés en renfort pour ne pas trouver de larves de moustiques... on ne dépasse guère les 10 millions d'euros annuels.

Mais vu le coût probablement plus élevé des frappes militaires israëliennes sur Gaza, et en vies humaines (1 côté israëlien, et plus de 200 côté gazaoui), on comprend aisément la sélectivité des communiqués de l'Elysée. 

Le nouveau chikungunya ?

Pas assez cher, mon fils !